Nous suivre Industrie Techno

Du plastique allégé pour les véhicules Ford

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Du plastique allégé pour les véhicules Ford

Les habillages de moteur sont les premières pièces ainsi réalisées

© DR

En injectant des bulles de gaz dans le plastique, il est possible d'alléger le matériau de 20 à 30 %. Ford a choisi ce procédé pour réduire le poids de ses futurs modèles.

Des bulles de nitrogène supercritique pour alléger le plastique… L'idée mise en œuvre il y a une vingtaine d’années par un chercheur du Massachussets Institute of Technology (MIT) est devenue aujourd’hui un procédé industriel, commercialisé par l’américain Trexel.

Baptisé MuCell, il consiste à injecter dans le plastique, lors de la phase de moulage, des bulles de gaz de taille micrométrique. Le matériau qui en résulte a une structure alvéolée, à la façon d’un nid d’abeilles, et un poids réduit. 

Ford Motor a adapté le procédé MuCell aux habillages de ses moteur. Le constructeur dit avoir allégé ainsi ses pièces de 20 %, sans baisse de résistance par rapport au plastique brut. Dorénavant, tous ses futurs modèles de Focus, Galaxy, Mondeo, C-MAX et S-MAX seront équipés de tels habillages. La technologie MuCell, qui se retrouvera peut-être à l'avenir dans d'autres pièces, répond à l'objectif du fabricant américain de réduire de 100 à 300 kilogrammes le poids de ses véhicules d’ici 2020.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : http://www.ford.fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles