Nous suivre Industrie Techno

Du jet d'encre au jet de médicament

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Les HP Labs inventent un patch qui diffuse les médicaments par voie intradermique. Une dérivation de la technologie utilisée dans les cartouches pour imprimantes à jet d'encre. C'est Cropson qui en développera les applications thérapeutiques et en assurer


HP et Crospon, un développeur de dispositifs médicaux basé à Galway en Irlande, ont annoncé qu'ils venaient de signer un accord de licence pour la réalisation d'un système de diffusion de médicaments permettant, sous la forme d'un patch unique appliqué sur la peau, la diffusion contrôlée et sans douleur dans l'organisme humain, d'un ou plusieurs médicaments.

Crospon commercialisera le patch qui a été inventé par les HP Labs (le Centre de recherche de HP) et le proposera aux entreprises pharmaceutiques pour l'utiliser dans différents domaines thérapeutiques. Au titre de cet accord, HP cède à Crospon la licence de ses droits de propriété intellectuelle moyennant le versement de royalties. Crospon, qui a récemment annoncé la finalisation d'une levée de capitaux de 2,3 millions d'euros, fabriquera ce patch dermique et prendra en charge toutes les activités de marketing, de vente et d'assistance de la technologie.

Mieux contrôler le traitement

A la différence des patchs traditionnels, ce patch diffuse des substances médicamenteuses par voie intradermique, c'est à dire juste sous la surface de la peau. L'approche intradermique autorise un contrôle précis du dosage en fonction du temps de pose, l'accès à l'historique du dosage, aux mécanismes d'activation par les patients et aux protocoles de sécurité inhérents pour éviter les interactions avec d'autres traitements.

Le patch intradermique développé par HP utilise des aiguilles microscopiques qui traversent tout simplement la peau : ce procédé réduit de façon radicale les inconvénients des aiguilles hypodermiques traditionnelles, et permet d'utiliser cette technique pour une bien plus grande variétés de substances. Les micro-aiguilles permettent en effet d'injecter directement le médicament dans les vaisseaux sanguins qui irriguent l'épiderme, avec des dosages plus faibles et plus précis.

Une technologie issue du jet d'encre

Ce patch offre une densité de 90 000 micro-aiguilles par pouce carré, il contient aussi un microprocesseur et une unité thermique. Les médicaments contenus dans le patch peuvent ainsi être chauffés et injectés en fonction de paramètres tels que la pression artérielle ou le rythme cardiaque, suivant la programmation effectuée. « Cela, nous permet d'envisager aussi la délivrance de médicaments différents en fonction de la période de la journée », ajoute Joe Beyers, vice-president of HP's intellectual property licensing group.

Le principe d'éjection des substances médicamenteuses à travers les micro-aiguilles est directement inspiré du procédé breveté utilisé par HP pour éjecter l'encre des têtes d'impression de ses imprimantes jet d'encre. Les HP Labs ont en effet mené des tests visant à étudier comment cette technologie pouvait s'adapter aux exigences de nouvelles applications dans une démarche de diversification vers de nouveaux marchés.

« Ce patch de nouvelle génération - inventé par HP - va permettre à Crospon de proposer aux médecins et à leurs patients une bien meilleure plate-forme de diffusion de médicaments », estime, de son côté, John O'Dea, CEO de Crospon.

Irish Connexion

L'accord signé par HP et Crospon est pour une grande part, le résultat des relations qu'entretient HP avec Enterprise Ireland, une agence gouvernementale irlandaise chargé de soutenir et de développer les entreprises nationales. Grâce à Enterprise Ireland, les entreprises irlandaises peuvent acquérir la licence des brevets HP et accéder à son soutien commercial et technologique.

« Nous encourageons de nombreuses entreprises à utiliser de façon innovante la propriété intellectuelle d'HP », explique Joe Beyers. « En cédant la licence de ses brevets sur la technologie du jet d'encre thermique pour l'appliquer à la délivrance de médicaments, HP insuffle une vie nouvelle à une des ses technologie phare et mature tout en capitalisant sur le marché en plein essor de la santé et des biosciences ».

Et cela ne pourrait être qu'un début, car HP dispose dans son patrimoine de Recherche et Développement de près de 30 000 brevets.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.hp.com 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vaccins à ARN messager, dexaméthasone et thérapie par anticorps, le best of anti Covid-19 de la semaine

Vaccins à ARN messager, dexaméthasone et thérapie par anticorps, le best of anti Covid-19 de la semaine

Riche semaine du côté de la lutte contre le Covid-19. L'annonce par Sanofi d'une nouvelle usine de vaccins en France a[…]

19/06/2020 | Covid-19
[Covid-19] L'essai britannique Recovery conclut à l'efficacité de la dexaméthasone pour les cas graves

[Covid-19] L'essai britannique Recovery conclut à l'efficacité de la dexaméthasone pour les cas graves

Près de 300 essais cliniques en cours pour trouver un médicament contre le Covid-19

Près de 300 essais cliniques en cours pour trouver un médicament contre le Covid-19

Les recherches sur le Covid-19 investissent les supercalculateurs

Les recherches sur le Covid-19 investissent les supercalculateurs

Plus d'articles