Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Du graphène tiré de pneus usagés renforce le ciment

Alexane Roupioz
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Du graphène tiré de pneus usagés renforce le ciment

Et si les 800 millions de pneumatiques usagés produits chaque année n’étaient plus brulés ou stockés dans des décharges ? Des chercheurs de l’université Rice aux Etats-Unis ont optimisé un procédé de production de graphène à partir de matériaux carbonés en utilisant des pneumatiques usagés comme matière première.

Mélangé à du ciment, le graphène ainsi obtenu augmente de près de 30% la résistance à la compression du matériau. Leurs travaux ont été publiés en ligne dans la revue Carbon en mars 2021.

En janvier 2020, les scientifiques américains avaient publié un procédé de production de graphène à partir de matériaux contenant du carbone. En appliquant une brève décharge électrique à un échantillon carboné, la température du matériau atteint près de 3000 degrés Kelvin en moins de 0.5 secondes. Cette augmentation brutale de la température casse les liaisons entre les atomes de carbone qui se réarrangent sous forme de graphène de haute qualité. Un refroidissement rapide du système permet de stabiliser ce nouveau matériau appelé graphène flash.

Optimisation du procédé pour deux types de matières tirées de pneus

Dans leur nouvelle étude, les scientifiques ont utilisé deux sources de carbone à base de pneumatiques usagés : du noir de carbone dérivé de gomme caoutchouc pyrolysée et des pneumatiques déchiquetés (95%) mélangés à du noir de carbone commercial (5%). Et ils ont optimisé deux paramètres[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles