Nous suivre Industrie Techno

Du froid... sans courant

M. L. T.

Sujets relatifs :

, ,

DESTINÉ AU SECTEUR MÉDICAL , le caisson de transport de Coldway exploite un procédé thermochimique pour la production du froid.

La société Coldway (Rivesaltes, Pyrénées-Orientales) a conçu ce qu'elle présente comme le premier caisson réfrigéré capable de produire du froid en toute autonomie. Ce dispositif se destine au secteur médical : centres hospitaliers, laboratoires d'analyses médicales, transporteurs spécialistes de la santé, centres de greffes... Ces entités ont, en effet, besoin de moyens fiables et sécurisés pour pouvoir transporter des produits sanguins, des échantillons biologiques, des vaccins ou des organes. Pour répondre à ces exigences, les caissons de Coldway produisent du froid entre 0 et 8 °C, de manière continue, sans aucun branchement électrique, pendant douze heures maximum.

Ces dispositifs exploitent un procédé thermochimique breveté dénommé Alcali. Le froid est obtenu lors de la transformation d'ammoniac liquide en gaz qui réagit avec un matériau réactif (constitué de graphite et de chlorure de calcium, de manganèse et de baryum). Quand le réactif est saturé, la production de froid s'arrête ; il suffit alors de recharger le système en lui apportant de la chaleur par simple branchement sur le secteur (230 V/50 Hz) durant quatre heures.

Un système de traçabilité intégrée permet de garantir le respect de la chaîne du froid. Une carte électronique embarquée, munie d'une mémoire fixe et mobile, permet d'enregistrer la température à l'intérieur du caisson durant le transport. À noter enfin que ce type de caisson est agréé triple emballage pour le transport de matières infectieuses de la classe 6.2 (certaines bactéries ou virus, déchets d'hôpitaux...).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0870

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un martelage inversé : partir de nanoparticules pour fabriquer des métaux super-durs

Fil d'Intelligence Technologique

Un martelage inversé : partir de nanoparticules pour fabriquer des métaux super-durs

Des métaux jusqu’à quatre fois plus durs que leurs homologues à l’état naturel. C’est ce qu’une[…]

27/01/2021 | Métaux
Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Plus d'articles