Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Du contrôle gestuel pour jouer de la musique

Julien Bergounhoux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Du contrôle gestuel pour jouer de la musique

© Imogen Heap

La musique électronique s'est établie comme un genre à part entière au fil des décennies, et la modernisation des outils de composition en a fait un pilier de la culture populaire. Mais l'utilisation extensive d'ordinateurs et d'équipements électroniques peut parfois donner l'impression de déshumaniser la musique... Pour y remédier, la musicienne Imogen Heap a créé des gants pour jouer directement par les gestes.

Imogen Heap est une musicienne anglaise primée (un Grammy Award pour "Best Engineered Album, Non-classical" en 2010). Après cinq années de recherche, elle vient de lancer un projet de financement participatif sur Kickstarter pour fabriquer des gants permettant de jouer de la musique par les gestes.

Ces gants, baptisés Mi.Mu, utilisent un vocabulaire gestuel unique couplé à des systèmes de reconnaissance de mouvements (notamment Kinect) et à une interface utilisateur développée par Imogen Heap et son équipe. Ils agissent à la fois comme un instrument et comme un outil de contrôle, et sont conçus pour être 100% compatibles avec l'équipement habituellement utilisé par les musiciens, par exemple le logiciel Ableton.

Ce projet, qui est né d'une visite au MIT Media Lab et de l'essai du gant musical d'Elena Jessop, avait déjà abordé par Heap lors d'une présentation TED en 2011. Il vient d'une volonté d'adapter la technologie à la musique au lieu du contraire. De créer de la musique électronique de manière plus fluide, organique qu'avec des claviers et des boutons.

La technologie est déjà prête et elle fonctionne, il ne reste désormais plus qu'à affiner la manière d'interagir avec pour la rendre aussi simple d'utilisation que possible. Un travail qui pourrait prendre des années, et que chaque musicien pourra s'approprier comme il l'entend.

Au-delà du seul domaine musical, ces gants pourraient trouver à terme d'autres utilisations.

Le principal obstacle à l'adoption du projet pourrait être son coût : le prix minimum sur Kickstarter pour recevoir un kit de fabrication d'un gant est de 750 livres sterlings (environ 910 euros), et pour obtenir deux gants complets il faut compter 2400 livres (2915 euros). Plus d'informations techniques sont disponibles sur le site officiel du projet.

Ci-dessous, la vidéo de présentation du projet sur Kickstater :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Blockchain : "Cette technologie fait de la coopétition une source de valeur", estiment Pauline Tellier et Gilles Deleuze d'EDF

Dossiers

Blockchain : "Cette technologie fait de la coopétition une source de valeur", estiment Pauline Tellier et Gilles Deleuze d'EDF

Impliqué dans plusieurs projets blockchain, EDF considère que cet outil peut être un levier d’innovation pour la logistique,[…]

Blockchain : Pourquoi les industriels privilégient les réseaux privés

Dossiers

Blockchain : Pourquoi les industriels privilégient les réseaux privés

« Nous simplifions les technologies vocales pour que les entreprises créent leurs propres solutions », avance Florian Guichon, de Vivoka

« Nous simplifions les technologies vocales pour que les entreprises créent leurs propres solutions », avance Florian Guichon, de Vivoka

Blockchain : L'industrie gagne en confiance

Dossiers

Blockchain : L'industrie gagne en confiance

Plus d'articles