Nous suivre Industrie Techno

Dossiers

Dossier Dossier mobilité électrique : toutes les technos pour se déplacer sans pétrole

Dossier mobilité électrique : toutes les technos pour se déplacer sans pétrole

© Fabien Doutreleau

Signera-t-il la fin du moteur à explosion ? Pas sûr, mais en tous cas, qu'il s'agisse de voler, flotter ou rouler, les potentialités du véhicule électrique sont importantes. Pour se démocratiser, il devra montrer qu'il peut rivaliser en termes d'autonomie et de confort d'utilisation avec le véhicule thermique.

Silencieux, moins dangereux pour les poumons, indépendant des fluctuations du cours du pétrole... Le véhicule électrique réunit de multiples atouts pour convaincre usagers et entreprises de l'adopter. Il répond en outre aux enjeux énergétiques du futur, dont la transition vers des sources d'énergie durables et moins émettrices en CO2. En France, les transports sont aussi responsables pour une part importante de la dépendance énergétique. 70 % des produits pétroliers sont consommés par les transports, responsables d'un peu moins d'un tiers des émissions de CO2.

Mais pour s'installer durablement face au véhicule thermique, son analogue électrique doit encore montrer qu'il est aussi simple d'usage au quotidien sans pour autant coûter trop cher. Les problématiques varient selon les types de véhicules. Certains ne sont pas destinés à devenir 100 % électriques, tandis que d'autres doivent passer par une étape d'hybridation avec le moteur thermique avant d'envisager le tout électrique.

Qu'il s'agisse des avions, des bateaux, des vélos, des camions ou encore des voitures, le verrou technologique est le même. Le stockage de l'électricité dans les véhicules coûte cher et leur donne encore trop peu d'autonomie, tandis que sa distribution manque d'infrastructures matures. Pour améliorer l'autonomie des véhicules électriques, plusieurs technologies de stockage sont en lice - la batterie, le supercondensateur ou la pile à combustible - qui chacune ont leurs avantages... Et leurs propres défis. À commencer par les batteries pour lesquelles les technologies lithium-ion ou lithium-ion polymère ultra-majoritaires devraient peu à peu céder le pas à d'autres technologies. L'ensemble de ces technologies permettront le développement général de l'électromobilité. Avec celle-ci, c'est le visage même des véhicules qui devrait changer, et son mode d'usage évoluer. Le véhicule électrique du futur est en route.

La mobilité électrique en chiffres

La mobilité électrique en chiffres

L'histoire du véhicule électrique, c'est celle d'une éternelle émergence. Depuis les premiers véhicules[…]

Se déplacer sans pétrole

Se déplacer sans pétrole

Le véhicule électrique a la cote. Du plus petit au plus lourd des véhicules, l'électromobilité permet[…]

L'hydrogène ? Une révolution comparable à la création d'Internet !

Interview

L'hydrogène ? Une révolution comparable à la création d'Internet !

Pierre Etienne Franc est directeur marchés et technologies avancés du groupe Air Liquide et Président du comité[…]

01/04/2015 | HydrogèneMobilité
Les batteries au défi de l'autonomie

Les batteries au défi de l'autonomie

Ce sont elles qui ont permis de lancer un marché des véhicules électriques. Mais pour s'imposer sur des machines plus lourdes[…]

Le labo qui malmène la pile à combustible

Pour s'imposer dans les véhicules, les piles à combustible, prometteuses pour la mobilité électrique, doivent faire la[…]

Le moteur synchrone gagne du terrain

Le moteur synchrone gagne du terrain

L'électrification des véhicules conduit à repenser la motorisation. Plusieurs technologies sont en lice. L'enjeu ?[…]

Véhicules électriques : sur terre, sur mer ou dans les airs...

Véhicules électriques : sur terre, sur mer ou dans les airs...

Qu'elle s'invite dans les avions, les bus, les camions ou les sous-marins, la fée électricité s'ingénie[…]

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies