Nous suivre Industrie Techno

abonné

[Dossier IA] "Il faut penser transfert de technos dès le début", prône Anne-Sophie Taillandier, directrice de Teralab

Propos recueillis par Manuel Moragues
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Dossier IA]

Anne-Sophie Taillandier de l'IMT/Teralab

© FONTENAT Dominique

Teralab est la plate-forme big data et IA de l'Institut Mines-Télécom. A sa tête depuis 2015, Anne-Sophie Taillandier décrit comment PME et grands groupes viennent y expérimenter des outils d'intelligence artificielle sur leurs propres données.

Industrie & Technologies : Que peuvent trouver les industriels chez TeraLab ?

Anne-Sophie Taillandier : Notre vocation est de favoriser l’exploitation de la data par les entreprises en leur permettant d’expérimenter des outils sur leurs données. Faire venir chez soi des start-up ou des chercheurs peut être compliqué, et envoyer ses data dans un cloud externe suscite l’inquiétude. Nous sommes à la fois une infrastructure et un tiers de confiance pour accéder à des moyens techniques et humains, chez des start-up et dans des laboratoires. Nous hébergeons temporairement des données de l’industriel avec une sécurité adaptée à ses besoins, des niveaux d’accès définis et la garantie que les datascientists travaillent sur les données sans les récupérer.

Quels types d’entreprises viennent vous voir ?

Au début, il s’agissait surtout de grands groupes, qui venaient seuls. Aujourd’hui, ils viennent en filière, avec des questions sur le partage de données entre différents acteurs. Depuis deux ans, il y a de plus en plus de PME et d’ETI. Ce mouvement devrait s’accentuer avec le Pack IA, le dispositif d’accompagnement des PME mis en place par la région Ile-de-France, dont nous sommes le copilote. Le prérequis est[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1030

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles