Nous suivre Industrie Techno

Donéclé automatise l’inspection des avions grâce aux drones

Donéclé automatise l’inspection des avions grâce aux drones

© dr

Pourquoi elle ? La solution de Donéclé permet d’inspecter un A320 en 20 minutes à l’aide de trois drones, contre 8 heures et la mobilisation de 15 personnes avec l’approche traditionnelle.

Date de naissance : Septembre 2015

Lieu de naissance : Toulouse (31)

Fondateurs : Yann Bruner, Matthieu Claybrough, Josselin Bequet et Alban Deruaz-Pepin

Domaine d’activité : Aéronautique 

La start-up Donéclé pourrait bien réduire les temps d’attente en aéroport. Basée à Toulouse, la jeune pousse a développé une solution qui permet d’automatiser l’inspection des carlingues des avions grâce à une flotte constituée de trois drones autonomes. Pour mettre au point un tel procédé, les équipes ont combiné deux briques technologiques : un capteur laser composé de plusieurs Lidar pour permettre aux drones de mesurer les distances et de calculer leur position relative vis-à-vis de leur environnement ; et une caméra intelligente dotée de puissants processeurs afin de traiter les images en temps réel pour détecter la présence ou non de défauts.

Une station au sol, équipée d’algorithmes de planification, permet de programmer la mission et d’allouer aux différents drones les tâches à réaliser. La technologie permet aujourd’hui de faire voler trois drones en simultané et d’effectuer une opération d’inspection d’un A320 en 20 minutes seulement, contre huit heures et la mobilisation de 15 personnes avec l’approche traditionnelle. La solution de Donécélé peut être utilisée pour les inspections réglementaires planifiées, mais apporte une réelle valeur ajoutée pour les inspections non programmées, qui surviennent à la suite d’un impact de foudre. « Par principe de précaution, les appareils sont immobilisés pour trouver le point d’entrée et de sortie », explique Matthieu Claybrough, l'un des cofondateurs, qui estime le coût de cette immobilisation à 80 000 dollars pour une compagnie aérienne.

Aujourd’hui, plusieurs démonstrations sont en cours avec des compagnies aériennes. A terme, la start-up espère pouvoir faire voler simultanément une dizaine de drones pour l’inspection d’appareils plus importants, comme l’A380

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, plateforme dédiée à l'IA, drone hybride... les meilleures innovations de la semaine

Avion supersonique, plateforme dédiée à l'IA, drone hybride... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Plus d'articles