Nous suivre Industrie Techno

Docomo a cassé son mobile

Avec son concept « Separate Keitai », lancé au Japon sous la référence F-04B, NTT Docomo, le premier opérateur mobile nippon, casse le téléphone portable en deux. D'un côté, l'écran tactile. Il offre les fonctions de smartphone et de télévision. De l'autre, le clavier. Il fait office de périphérique sans fil. Les deux parties se détachent manuellement tout en restant reliées par une liaison radio Bluetooth. En les rapprochant, elles se rassemblent spontanément par l'attraction d'un aimant. Elles disposent chacune d'une batterie au lithium-ion de 800 mAh. Au-delà d'une certaine distance, elles se mettent à émettre un double signal sonore et lumineux, utile pour la recherche d'une partie perdue. L'écran séparé peut recevoir un picoprojecteur optionnel. Le téléphone, fabriqué par Fujitsu, se transforme alors en un appareil capable de projeter les photos prises avec la caméra intégrée à 12,2 mégapixels, le clavier servant de télécommande. Basé sur la technologie DLP de Texas Instruments, le picoprojecteur offre une luminosité de 8 lumens, une résolution de 854 x 480 pixels et une autonomie de deux heures.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0917

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles