Nous suivre Industrie Techno

Divalto reprend les progiciels du CTDEC

Industrie et  Technologies
L'éditeur d'outils de gestion pour PME complète son offre avec des progiciels métiers à destination de l'industrie mécanique et de la sous-traitance.


Divalto, éditeur français d'outils de gestions destinés aux PME/PMI créé en 1982, passe à la vitesse supérieure. Il vient de faire l'acquisition de l'activité édition de progiciels du Centre Technique du Décolletage (CTDEC), spécialisée dans l'industrie et la sous-traitance.

« En acquérant l'activité progiciels du CTDEC, Divalto devient la référence en matière industrielle pour l'ensemble des PMI. Nous franchissons une nouvelle étape importante dans notre volonté de croissance. Nous renforçons la couverture fonctionnelle de notre ERP au plus grand bénéfice de nos distributeurs. Et nous intégrons une équipe dont les compétences sont particulièrement pointues », explique Thierry Meynlé, Directeur Général de Divalto.

De fait, ce rachat répond à trois enjeux stratégiques.

Enrichissement de l'offre Divalto

Les solutions conçues autour de Divalto par le CTDEC vont permettre dans l'immédiat :

  • - L'élargissement de l'ERP Divalto par l'intégration de 2 modules très demandés par toutes les PME/PMI : gestion de la qualité et gestion de la documentation ;
  • - Une offre pour les PMI des secteurs de la mécanique et de la sous-traitance StraDivalto, un ERP métier développé autour de Divalto. StraDivalto comprend notamment des modules gérant dans ces contextes précis les fonctions achat, vente, stock, production, EDI, contrôle, qualité, documentation, moyens de mesure, etc.

Par ce rachat, l'éditeur Divalto va déployer immédiatement deux offres très homogènes.

Elargissement des équipes

Une dizaine d'ingénieurs dotés d'une expérience terrain à forte valeur ajoutée auprès des industriels et sous-traitants rejoignent la nouvelle équipe Divalto qui compte désormais plus de 70 collaborateurs.

Accélération de la croissance de Divalto

En intégrant l'activité progiciels du CTDEC, Divalto affiche une ambition forte : accélérer sa croissance. « En 2008 nous souhaitons dépasser le seuil des 10 millions d'euros de chiffres d'affaires, contre 7,6 M€ en 2007. Les nouvelles offres ouvriront de nouvelles opportunités pour notre réseau de distributeurs », conclut Thierry Meynlé.

Du côté du CTDEC, on se félicite aussi de cet accord : « Nos équipes n'avaient plus la taille critique pour suivre avec efficacité les évolutions demandées par le marché, c'est pourquoi nous avons préféré céder cette activité de services 100 % privés et nous concentrer sur les partenariats industriels de R&D », explique Thierry Guillemin, directeur général du CTDEC.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.divalto.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

L'électronique neuromorphique, inspirée du cerveau, a le potentiel de disrupter le marché dans la prochaine décennie.[…]

Comment l'implant cérébral de Clinatec permet de commander un exosquelette par la pensée

Comment l'implant cérébral de Clinatec permet de commander un exosquelette par la pensée

EuraTechnologies renforce son incubateur dédié à l'industrie

EuraTechnologies renforce son incubateur dédié à l'industrie

Cyberattaque Triton, puce quantique Sycamore et Starship… les meilleures innovations de la semaine

Cyberattaque Triton, puce quantique Sycamore et Starship… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles