Nous suivre Industrie Techno

Distribution pneumatique simplifiée

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Ilots distribués Série 2000 de Asco Joucomatic Numatics


Asco Joucomatic Numatics met à la disposition des automaticiens, un nouveau mode distribué de ses îlots Série 2000, lesquels ont été présentés pour la première fois lors du salon Emballage 2006. Ce mode distribué répond en tous points à leurs exigences en termes de coût d'installation, de communication, de performances (hautes capacités) et de facilité de mise en Å“uvre.


Dès lors que plusieurs îlots cohabitent, le coût d'installation est intimement lié à l'architecture du câblage de la machine. C'est là un point très important en faveur du mode distribué : grâce à la drastique réduction des composants tels que coffrets, borniers, répartiteurs, câbles, goulottes ... et du câblage, l'installation globale devient très rentable, tant aux niveaux de sa mise en Å“uvre que de sa maintenance. Rappelons que les îlots de la série 2000 sont constitués d'une embase - qui intègre la connexion électrique et pneumatique - sur laquelle viennent s'embrocher les distributeurs (technologie "Plug in").

Une architecture performante et flexible

L'optimisation du bus de terrain est rendue très simple : une seule connexion suffit sur l'îlot maître pour que l'automaticien obtienne :

  • ? Une communication à partir du bus de terrain de son choix : Profibus-DP ; Interbus-S ; AS-Interface ; DeviceNet ; Modbus-IDA ; WorldFIP ; ControlNet ; AB 1771 RIO et aussi EtherNet/IP ;
  • ? Une seule adresse pour 7 îlots au maximum ayant éventuellement des débits différents. Ainsi, profite-t-on d'une réelle optimisation de la mémoire de l'automate et du temps de cycle du réseau ;
  • ? Une capacité de 224 distributeurs monostables ou de 112 distributeurs bistables ou mixtes ;
  • ? Au total : 96 entrées (capteurs, boutons-poussoirs...), 224 sorties, qu'elles soient numériques (incluant les bobines) et/ou analogiques, connectées M12, Sub-D ou par borniers.
Une aide à la mise en service

Grâce au Module de Configuration Manuelle (MCM), placé à n'importe quel endroit de l'îlot maître, l'opérateur effectue de manière autonome différents tests de l'ensemble des îlots raccordés, sans nul besoin de PC ni d'automate.

Pour faciliter la configuration de l'installation, le MCM permet de paramétrer l'adresse sur le bus via des roues codeuses (selon certains protocoles).

Plusieurs modes sont offerts :
  • ? Test de toutes les sorties par activations successives (bobines et modules de sorties) ;
  • ? Test de chaque entrée numérique activant les sorties paires ou impaires.
A noter : Dans le but de minimiser les temps d'arrêts, toutes modifications de carte électronique ou de diamètre de raccord instantané s'effectuent en face avant, sans démontage de l'îlot.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ascojoucomatic.fr 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Fil d'Intelligence Technologique

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Des chercheurs rennais ont mis au point une nouvelle approche pour concevoir des cristaux liquides qui émettent dans le rouge et[…]

L'âge d'or du Lidar

L'âge d'or du Lidar

4 technos pour toucher la réalité virtuelle du bout des doigts

4 technos pour toucher la réalité virtuelle du bout des doigts

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Analyse

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Plus d'articles