Nous suivre Industrie Techno

Disques durs : les modèles ultra fins s’annoncent

Mathieu Brisou
Disques durs : les modèles ultra fins s’annoncent

Non contents d’avoir créé un moteur breveté, les inventeurs de l’A-Drive revendiquent une trentaine d’innovations.

© DSI

En s’affinant, les disques durs 2,5 pouces veulent rivaliser avec les SSD en offrant un prix au Go agressif. Ils pourraient s’imposer comme référence dans un contexte de mobilité.

 

A l'occassion de ses 20 ans le Data Storage Institue (DSI), de Singapour montre un disque dur hybride 2,5 pouces de 5 mm d’épaisseur nommé A-Drive.

Pensé pour les produits mobiles, il peut stocker jusqu’à 1 To et dispose de 32 Go de mémoire flash. Il s’annonce 30 % plus économe en énergie qu’un disque dur plus épais et constitue une alternative aux SSD classiques en terme d’encombrement et de capacité.

Pour assurer un fonctionnement sans faille malgré une épaisseur limitée, un moteur spécifique a été développé et breveté. Si ce disque ne sera pas commercialisé en l’état (la vocation du DSI n’est pas de vendre des produits), les sociétés Seiko Instruments, Miyoshi, et Unisteel ont été associées à la création de cette unité.

Des disques durs de 5 mm d’épaisseur sont annoncés en volume par Seagate et Western Digital pour l’année 2013.

Mathieu Brisou

Pour en savoir plus

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles