Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dis-moi ce que tu manges, je saurai comment innover

THIBAUT DE JAEGHER, DIRECTEUR DE LA RÉDACTION
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai quel produit inventer. Cette maxime (détournée) de Brillat-Savarin résume la stratégie d'innovation tous azimuts du groupe SEB. L'inventeur de la cocotte-minute (1), ou plus récemment de l'Actifry (2), a réussi à s'internationaliser fortement tout en préservant une grande partie de sa production en France (3). Pour cela, le groupe s'est donné pour « mantra » de lancer 200 produits chaque année en moyenne, dont 3 blockbusters capables de réaliser 100 millions d'euros de chiffre d'affaires. Bilan : 60 % des ventes réalisées avec des produits qui n'existaient pas il y a trois ans.

Décentraliser son processus d'innovation pour se rapprocher du terrain

Performance remarquable, pour un groupe qui produit du banal petit électroménager, allant de la poêle à frire au fer à repasser en passant par les robots de cuisine ou autres cuit-vapeur ! Pour les réinventer, le groupe[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0963

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles