Nous suivre Industrie Techno

DHL fiabilise ses livraisons grâce à la RFID

WILFRIED MAISY redaction@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

,
La branche logistique du groupe de messagerie utilise des portiques à identification automatique par fréquence radio (RFID) sur cinq plates-formes. Objectif ? Livrer sans aucune erreur les 91 magasins de son client, le distributeur Metro.

cLE PROBLÈME

LIVRER 100 % DES PALETTES AUX BONS MAGASINS

Jusqu'à fin 2008, DHL Exel Supply Chain (ESC), prestataire logistique du distributeur allemand Metro Cash et Carry (aliments secs et brasserie), identifiait les palettes des marchandises à livrer avec des étiquettes à codes-barres. Celles-ci étaient "flashées" manuellement par un opérateur. S'il en manquait une par rapport au prévisionnel de chargement ou si un support non enregistré avait été chargé, on ne le savait qu'après la livraison. D'où la volonté commune de Metro et de DHL ESC de suivre les produits en temps réel lors des phases de manutention.

LA SOLUTION

TRACER LES COLIS GRÂCE AUX PUCES RFID

Pour améliorer le suivi des livraisons aux 91 points de vente Metro, François Langlet, ingénieur business process et optimisation de DHL ESC, s'est rapidement dirigé vers la technologie RFID (Radio Frequency Identification). « La seule qui permette d'identifier les palettes automatiquement, sans arrêt ni manipulation. Et sans erreur, même en présence de métal ou de liquide », explique le chef de projet. En 2006, DHL lance un appel d'offres et choisit l'intégrateur Neopost NBG ID. À charge pour lui de fournir les postes d'impression et d'encodage des étiquettes électroniques, ainsi que les portiques RFID sur les quais logistiques. Mais aussi toute la partie applicative. Critère essentiel de choix : Neopost assure un système logistique ouvert. Les informations inscrites dans les puces sont gérées et partagées sur un réseau EPCIS (Electronic Product Code Information Services, norme développée par EPCglobal), ce qui permet la mise en réseau automatique des données entre les partenaires logisticiens, les distributeurs et les industriels.

Conduit en interne, le projet implique une dizaine de personnes au départ. Mais à partir de 2008, DHL ESC équipe progressivement cinq plates-formes de 156 portes à quai RFID (une sixième sera équipée cette année). Des centaines d'opérateurs et de gestionnaires sont alors formés à l'utilisation des étiquettes, des portiques RFID et du logiciel de pilotage de l'outil. « Par exemple, un chariot doit impérativement passer sans arrêt sous un portique pour être correctement identifié », précise François Langlet. Après une phase de double contrôle par fréquence radio et codes-barres en 2008, pour s'assurer du bon fonctionnement du nouveau système, DHL est passé au tout RFID en 2009. Quelque 1,4 million de palettes seront alors "taggées" chaque année. Au niveau opérationnel, les palettes portent une puce sur le film plastique qui les entoure. Avant chaque expédition, DHL encode l'identifiant unique de la palette dans l'étiquette électronique. Lors du chargement, celle-ci est détectée par un portique. Son identifiant est transmis au point de vente destinataire.

LE RÉSULTAT

DES LIVRAISONS PLUS FIABLES ET RAPIDES

Encore en phase de déploiement, DHL attendra septembre pour réaliser un premier bilan qualitatif de la RFID. D'ores et déjà, François Langlet est satisfait : « La notification aux magasins se fait sur la base de chargements réels et de manière instantanée. Lorsque les marchandises arrivent à destination, les étiquettes radio sont lues et comparées avec la commande. On détecte immédiatement les anomalies par rapport au plan de chargement. » Plus besoin de se livrer à un fastidieux comptage ! La RFID améliore aussi la supervision de la manutention. Désormais, une seule personne suit, derrière son écran, tous les flux d'un site logistique.

FICHE D?IDENTITÉ

DHL Exel Supply Chain France Siège social Émerainville (Seine-et-Marne) Effectif 4 500 personnes Chiffre d'affaires 400 millions d'euros Véhicules 400 Sites 85 en France Actionnaire Deutsche Post World Net

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0912

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

PFW Aerospace allège l'A 350 XWB

PFW Aerospace allège l'A 350 XWB

Pour réduire la consommation des avions, il faut limiter leur poids. La substitution de certaines pièces métalliques par des polymères aussi[…]

Faites de l'or avec les données

Faites de l'or avec les données

ISO 50 001 : pilotez vos performances énergétiques

ISO 50 001 : pilotez vos performances énergétiques

Virbac passe à la désinfection aérienne

Virbac passe à la désinfection aérienne

Plus d'articles