Nous suivre Industrie Techno

Deuxième palmarès de la jeune entreprise innovante en biotechnologies

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

Deuxième palmarès de la jeune entreprise innovante en biotechnologies

Les lauréats du concours du Genopole en compagnie de son directeur Pierre Tambourin.

© © Frédéric Pitchal

Les sociétés Prestodiag et Amoéba remportent le deuxième concours de la jeune entreprise innovante en biotechnologies du Genopole.

Un jury composé d’industriels et d’investisseurs a dévoilé jeudi 25 octobre 2012 au Pavillon de l’eau à Paris le deuxième palmarès du Concours de la jeune entreprise innovante en biotechnologie appliquée aux secteurs de l’environnement, l’agriculture et l’industrie.

Prestodiag, qui développe des tests de dépistage rapide des bactéries les plus problématiques (salmonelles, Listeria, E.coli …) pour les industries agro-alimentaire et de la santé, est lauréat du Grand prix d’une valeur de 85 000 euros, soit 30 000 euros en numéraire, auxquels s’ajoutent l’accompagnement de Genopole Entreprises, six mois d’hébergement dans l’Incubateur d’Evry et une étude de marché.

L’autre lauréat de cette seconde édition est la start-up Amoéba, qui remporte le Prix Spécial du Jury d’une valeur de 40 000 euros. La société présidée par Fabrice Plasson a mis au point un biocide biologique composé de micro-organismes vivants, capable d’éliminer les bactéries et le biofilm dans les eaux et sur les surfaces de conduites, par exemple dans les tours aéroréfrigérantes.

La première édition du Concours du Genopole en 2011 avait récompensé Magpie Polymers et PicoSeq.

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois propositions pour dynamiser la Health Tech française

Trois propositions pour dynamiser la Health Tech française

BCG, Bio-Up, Bpifrance et France Biotech ont publié le 13 avril un rapport sur la Health Tech française. Pointant un retard[…]

14/04/2021 | Médical
A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Plus d'articles