Nous suivre Industrie Techno

Design : un masque filtrant rassurant

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Design : un masque filtrant rassurant

Gommer l'image négative du masque pour les patients

© DR

L’étape française du James Dyson Award a attribué le premier prix de la sélection nationale à un projet de masque filtrant transparent, humanisant le facies des intervenants de santé pour déstresser les patients.

Année faste en France pour le James Dyson Award. Pas moins de 89 projets d’étudiants en design et ingénierie ont été déposés en France, ce qui nous place au rang de 1er pays contributeur à ce concours de design international, qui a retenu 620 projets.

En attendant, les résultats finaux, le jury français a rendu son verdict pour l’étape nationale. C’est le projet Inhale de Vincent Bihler et Victor Cheung, étudiant à Université Technologique de Compiègne (UTC) qui obtient le premier prix. Ce projet répond à l’angoissante question : Comment garder une apparence rassurante avec un masque de protection sur le visage ?

Les personnes portant un masque pour des raisons personnelles (protection contre la pollution, éviter de contaminer leur entourage…) souffrent d’une désocialisation : le masque les exclut du fait de la barrière visuelle qu’il représente. Le monde professionnel est lui aussi touché par ce phénomène. Les pompiers, dentistes ou médecins portent en intervention des masques qui revêtent une connotation négative pour les patients prêts à subir une opération. Ils sont angoissés à la vue de ces masques.

Filtrer et rassurer

En somme, le port du masque isole l’utilisateur et est souvent associé à la panique et au stress. Le masque Inhale permet à l’utilisateur de filtrer l’air entrant ou sortant, tout en préservant sa personnalité et en rassurant son entourage.


                       

                                                                Un masque à visage humain


Pour le concevoir, les deux futurs designers se sont inspirés de l’univers du casque audio pour le système d’accroche, ainsi que des masques de ski et des casques de moto pour la structure ultra résistante. Inhale permet un filtrage efficace de l’air grâce à une bulle étanche et transparente placée devant la bouche. Les zones souples au niveau du menton et du nez permettent à cette bulle de s’adapter à la majorité des visages. Le filtrage de l’air a été déporté dans la branche du produit, permettant au visage d’être vu. Le filtre amovible peut être lavé et réutilisé plusieurs fois.

Inhale est donc une solution innovante par rapport au masque standard : il permet à l’utilisateur d’opter pour un objet hygiénique, d’être vu, et de rassurer ainsi son entourage dans son quotidien. « C’est une alternative astucieuse qui apporte une réponse ingénieuse : c’est exactement ce que nous recherchons dans les projets candidats au James Dyson Award », a indiqué le jury lors de l’annonce des résultats nationaux.

Inhale en tant que lauréat national français, est donc le premier projet d’une sélection de dix innovations qui défendront les couleurs de la France pour le prix international du James Dyson Award.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.jamesdysonaward.org

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles