Nous suivre Industrie Techno

Design : SDS ouvre un éco-FabLab

Jean-François Preveraud
Design : SDS ouvre un éco-FabLab

Former des designers au développement durable

© DR

Pour former des étudiants à concevoir et produire des innovations responsables, SDS ouvre un FabLab destiné à les aider à prendre en compte tout le cycle de vie et toutes les possibilités de recyclage de leurs projets. L’objectif étant de former des designers en innovation durable.

L’école de design durable Sustainable Design School (SDS) de Nice ouvrira à la rentrée, en collaboration avec l’agence de design Tradmatik et l’association Digital Lab, un FabLab de dernière génération, l’Ecolab Open Loft.

Installé dans les locaux de SDS, cet espace, qui sera accessible à tous, réunira des chercheurs, des responsables R&D d’entreprises et des étudiants de plusieurs établissements d’enseignement supérieur de la région niçoise. Son objectif est d’aider à former des étudiants à concevoir des innovations responsables et à réaliser des prototypes de produits destinés à être fabriqués en série.

« Tous les produits de la prochaine génération intègreront une bonne part de matériaux durables et, pour leur fabrication, on aura recours à des écotechnologies. Pour réaliser les prototypes de ces produits du futur, nos élèves disposeront d’équipements et de machines-outils exceptionnels. En fait, en réalisant leurs travaux pratiques dans l’Ecolab Open Loft, ils deviendront opérationnels, ce qui leur garantira leur insertion professionnelle dès l’obtention de leur diplôme », explique Maurille Larivière, directeur de SDS.

En collaboration avec de grands groupes industriels installés dans la région (Hermès, Toyota, Sita-Suez Environnement…), les élèves vont travailler sur des projets concrets et proposer des solutions design innovantes répondant aux critères les plus exigeants de l’éco-conception. Grâce à l’Ecolab Open Loft les élèves pourront aller plus loin que des esquisses numériques et des maquettes en réalisant des prototypes grâce à des logiciels de CAO 3D, des imprimantes 3D et des machines à découpe laser, le tout sous la houlette d’industriels déjà sensibilisés à l’écoconception, qui les aideront à prendre en compte les contraintes des entreprises et la pratique du travail en équipe.

Notons aussi que SDS a noué autour de l’Ecolab Open Loft des relations avec l’Université de Nice Sophia Antipolis (Unice), l’EDHEC Business School et les Écoles de Condé, afin de faciliter les échanges entre des étudiants qui suivent différents cursus (marketing, ingénieur, graphisme, management…). Cela permettra de former des ‘‘designers’’ en innovation durable capable d’intégrer toutes les contraintes des entreprises et d’être ainsi rapidement opérationnels.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.the-sds.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles