Nous suivre Industrie Techno

Des vieux CD recyclés en charbon actif

Baptiste Cessieux

Sujets relatifs :

, ,
Des vieux CD recyclés en charbon actif

Un procédé qui rendra utile les vieux CD-Rom

© WikiCommons

À l'heure de la numérisation à outrance, les CD et DVD envahissent nos poubelles. Une équipe de chercheurs polonais a pourtant trouvé une solution de revalorisation de ces déchets : en faire du charbon actif.

Le charbon actif est un matériau qu’on retrouve dans tous les matériels de filtration de gaz, des filtres de cigarettes jusqu’à la dépollution des eaux. Des chercheurs de l’Université de Kent, dans l’Ohio, et de l’Académie militaire de Varsovie ont élaboré une méthode permettant de transformer les CD et autres DVD en ce matériau filtrant. À l’ère du streaming et du téléchargement, une telle réutilisation de ces supports est une manière intéressante de réduire l’utilisation du charbon et du bois, essentiel pour l’instant à la production du charbon actif.

Pour synthétiser ce matériau à partir des disques optiques, l’équipe de Miatek Jaroniec a carbonisé ces objets puis les a activés avec des solutions de dioxyde de carbone ou d’hydroxyde de potassium. Dans les deux cas, les résultats montrent que le charbon actif récupéré est tout à fait opérationnel. En effet, pour quantifier l’effet du futur filtre, on mesure la taille des pores et leur concentration sur le matériau. Lorsqu'ils sont plus petit que dix nanomètres, les pores permettent au charbon actif de servir à la purification des eaux (qui représente 20 % de son utilisation dans le monde) et en dessous de deux nanomètres, les pores peuvent servir à filtrer des gaz. Dans le cas des résidus de CD, les pores font entre 1,2 et 2,9 nanomètres selon les méthodes utilisées, ce qui est amplement suffisant pour capturer de l’hydrogène ou des composés volatiles. Avec une concentration de 550 à 2 000 pores par m², le matériau, issu du recyclage, pourrait être un potentiel absorbant de capture et stockage de dioxyde de carbone ou d’autres composés organiques.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

Le salon Hello Tomorrow Global Summit, dédié aux start-up de la deeptech, s’est tenu les 2 et 3 décembre derniers à[…]

06/12/2021 | Start-up
Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Dossiers

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

Plus d'articles