Nous suivre Industrie Techno

Des verres de vue électroniques en 2013

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

,
Des verres de vue électroniques en 2013

Les verres Empower dans leur design actuel.

© © Pixel Optics

Apporter une correction de vue grâce à l’électronique embarquée, c’est l’idée novatrice des verres Empower, inventés par l’américain Pixel Optics. Novacel, distributeur de la technologie en France, nous en dit plus sur leur développement d'ici à la commercialisation.

L’électronique s’intègre de plus en plus aux verres, et cela change la façon de les produire. C’est le cas pour Novacel, filiale d’Essilor, qui va distribuer en France les lunettes Empower, des optiques de nouvelle génération adaptées aux personnes souffrant de presbytie. Au lieu d’être apportée par un surfaçage traditionnel du verre, la correction au niveau de la vision de près (30-40 centimètres) provient de l’activation d’un composant électronique, en l'occurrence une pastille de cristaux liquides de 20 millimètres de diamètre.

Grâce aux autres composants intégrés aux verres ou aux montures (électrodes, batterie, accéléromètre…), le porteur dispose de la correction de près seulement quand il en a besoin, lorsqu’il baisse la tête en mode automatique, ou bien lorsqu’il active manuellement la pastille en touchant la monture. Le bénéfice attendu comparé aux verres progressifs traditionnels est d’élargir le champ de vision du porteur, grâce à l'intermittence de la correction et d’éviter des aberrations visuelles en périphérie du verre.


Changement du champ de vision grâce aux verres Empower (à droite), par rapport à des verres progressifs traditionnels (à gauche).

Dans cette vidéo (en anglais), on peut voir la correction électronique fonctionner en direct et constater l'absence de déformations liées à la correction :

 


Quelques changements d’ici à la commercialisation

Prévue pour la mi-2013, la commercialisation des Empower devrait s’accompagner de quelques modifications en termes de design. "Nos tests sur porteurs ont révélé des avantages par rapport aux verres progressifs traditionnels, mais aussi encore quelques points d’amélioration", explique Jenkiz Saillet, directeur marketing chez Novacel.

Le mode d’alerte du niveau de batterie, jusque-là indiqué par le clignotement d’un voyant vert, devrait par exemple être modifié. Pixel Optics travaille aussi à l’amélioration de l’étanchéité des montures, pour que la batterie ne soit pas affectée par la transpiration au niveau des tempes. Le mode de recharge, qui implique pour l’heure de poser la monture sur le socle d'alimentation, devrait également être repensé.

Ludovic Fery
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Masméca éprouve le navire vert

Dossiers

Masméca éprouve le navire vert

Eramet, BASF et Suez reçoivent 4,7 millions d'euros pour recycler les batteries Li-ion en Europe

Eramet, BASF et Suez reçoivent 4,7 millions d'euros pour recycler les batteries Li-ion en Europe

À Marseille, l'industrie européenne du photovoltaïque voit son "grand moment" arriver

À Marseille, l'industrie européenne du photovoltaïque voit son "grand moment" arriver

Plus d'articles