Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Des ultrasons pour contrôler les revêtements métalliques

Alexandre Couto

La société Lecoeur électronique et le centre technique des industries mécaniques (Cetim) ont codéveloppé un instrument de mesure des épaisseurs de revêtements métalliques par ultrasons. A contrario des méthodes traditionnelles utilisant les courants de Foucault, cette méthode, baptisée Siderus, permet d’effectuer une mesure indépendamment des propriétés électromagnétiques des matériaux.

Qu’il s’agisse de répondre à un cahier des charges en s’assurant, au niveau de la fabrication, de la conformité de la pièce ou de vérifier, en service, qu’elle répond toujours aux exigences, les industriels sont souvent amenés à mesurer l’épaisseur des revêtements métalliques à différentes étapes du cycle du produit. La méthode de contrôle non destructif la plus couramment utilisée dans ce domaine met en œuvre des courants de Foucault. Elle nécessite un étalonnage rigoureux sur un grand nombre de pièces[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

Les 10ème rencontres de l’électronique imprimée, organisée par l’Association française de[…]

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

Plus d'articles