Nous suivre Industrie Techno

Des textiles nourris aux biotechs

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Des textiles nourris aux biotechs
Après l’électronique, la biotechnologie pourrait s’intégrer aux textiles pour leur conférer des propriétés inédites. Un projet de recherche européen est financé sur ce thème.

La biologie peut intervenir à différents niveaux dans la production de textiles : soit pour transformer la matière première en vue de fabriquer le tissu ; soit pour modifier le tissu, afin de lui apporter de nouvelles propriétés. C’est pour l’instant principalement la première voie qui est exploitée.

Le projet Biotic (pour Biotechnical functionalisation of (bio)polymeric textile surfaces) de l’ Université de Gand, en Belgique, s’intéresse au contraire à la deuxième voie. Les chercheurs utilisent en particulier des enzymes pour modifier des fibres synthétiques, comme le polyéthylène téréphtalate (PET). L’ajout des agents biologiques leur a permis d’augmenter le caractère hydrophile du matériau, sans changer pour autant ses propriétés.

Les enzymes véhiculeraient bien d’autres atouts pour des applications textiles, parmi lesquelles la biodégradation ou encore la nanostructuration. Le projet Biotic a été financé dans le cadre du septième programme-cadre européen de recherche et de développement (7e PCRD).

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : http://www.ugent.be/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Alors que les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le covid-19 doivent être accordées prochainement, les moyens[…]

15/12/2020 | SantéLogistique
Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Plus d'articles