Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des tests biologiques pour identifier les composés toxiques

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

, ,

Une méthode d’identification de composés toxiques dans l’environnement, "l’analyse dirigée par l’effet", a été mise au point par une équipe de chercheurs conjointe entre le Laboratoire de Physico et Toxico Chimie de l’université de Bordeaux, l’unité écotoxicologie in vitro et in vivo de l’Ineris à Verneuil-en-Halatte et l’Inserm de Montpellier. Le consortium a été récompensé pour ce travail par le Prix des Techniques Innovantes du salon Pollutec 2014.  

Aujourd’hui, le repérage de molécules toxiques s’effectue en recherchant dans un échantillon une liste restreinte de molécules. Mais cette méthode ne permet pas de trouver celles qui pourraient représenter un effet toxique sans être déjà connues pour cela, d’autant que de tels effets peuvent être aussi dus à la combinaison de plusieurs molécules entre elles sans que l'une d'elles isolée en soit responsable,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles