Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des tags RFID géolocalisés sans batterie

Guillaume Pierre / TCA-innov24

Sujets relatifs :

,

Une génération de capteurs actifs RFID complètement autonomes destinés à la géolocalisation, baptisés ''Lucioles'', est actuellement en phase de prototypage au sein de la société Fireflies Systems. Leur lancement est prévu en 2015. Ils devraient permettre de se passer de réseaux de câbles d'alimentation et de piles industrielles.

Ces capteurs RFID tireront en effet leur énergie du soleil, de la chaleur ou des vibrations de l'objet sur lesquels ils seront accrochés. Chaque tag sera auto-alimenté par des micro-panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, voire par des dispositifs électromécaniques, capables de transformer en électricité les vibrations subies par le capteur. Une[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Amazon, Cartésiam, Oxytronic... la guerre des assistants de maintenance prédictive aura-t-elle lieu ?

Amazon, Cartésiam, Oxytronic... la guerre des assistants de maintenance prédictive aura-t-elle lieu ?

Avec Monitron et Amazon Lookout for Equipement, Amazon Web Services (AWS) se positionne sur le marché de la maintenance prédictive. Fort[…]

Cyberattaques : l’industrie fortement touchée en 2020 selon IBM Security

Cyberattaques : l’industrie fortement touchée en 2020 selon IBM Security

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Dossiers

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

Plus d'articles