Nous suivre Industrie Techno

Des surfaces qui combattent les infections nosocomiales

Industrie et  Technologies
Autotex AM de MacDermid Autotype


Compte tenu de la grave menace que fait toujours peser la contamination bactérienne sur les patients et le personnel hospitalier, les directeurs d'établissements de santé sont en quête de nouvelles technologies susceptibles de les aider à surmonter ce problème.

Une solution intéressante et efficace vient d'une nouvelle génération de films antimicrobiens destinés à recouvrir les surfaces de travail, la signalétique et les équipements, afin d'éviter la prolifération de bactéries nocives. Ces films antimicrobiens à enduction dure, tels qu'Autotex AM de MacDermid Autotype, combattent le développement des bactéries, champignons et moisissures - entre autres Listeria Monocytogenes, Klebsiella spp, Escherichia Coli, Salmonella Enteridis et le MRSA (staphylocoque doré résistant à la méthicilline) - avec un taux d'efficacité de 99 %.



Cette performance est à mettre au compte de Microban, une protection antimicrobienne éprouvée, uniformément répartie dans le film d'enduction en cours de fabrication. Elle opère en pénétrant la paroi cellulaire de chaque micro-organisme qui vient à toucher la surface du film, et détruit la capacité de fonctionnement, de croissance et de reproduction de la cellule.

Comme ces films sont extrêmement résistants aux rayures et à l'abrasion, et inaltérables aux solvants et aux produits chimiques les plus courants, ils supportent sans problème un usage quotidien et le nettoyage méticuleux qu'exige la lutte contre ces infections. Ils peuvent être appliqués en revêtement ou par sérigraphie et recevoir des graphismes de qualité, pour des panneaux de commande par exemple ou à titre simplement décoratif. Autre qualité d'égale importance : ils sont faciles à fabriquer et peuvent s'appliquer, se retirer et se remplacer à tout moment, en fonction des besoins.





Une nouvelle gamme de claviers médicaux illustre justement une application de ces films. En effet, selon une récente étude du magazine britannique Which Computer ?, la plupart des claviers classiques à touches en relief contiennent cinq fois plus de bactéries que la moyenne des sièges de toilette ! Les claviers Keywi MediBoard, en revanche, font appel à une technologie sophistiquée d'interrupteur à membrane pour fournir une unité totalement hermétique qui se présente comme un clavier d'ordinateur classique, et intègre même en option un tapis de souris. Grâce à leur film antimicrobien, ces claviers luttent efficacement contre bon nombre d'agents pathogènes à l'origine des infections nosocomiales.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.macdermidautotype.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles