Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des structures géométriques ultracomplexes obtenues par impression 4D

Juliette Raynal

Il faut désormais rajouter une nouvelle dimension à l’impression 3D. En programmant un matériau anisotrope, des chercheurs de l’institut Wyss d’Harvard et du SEAS sont parvenus à imprimer un objet dont la forme change avec le temps au contact de l’eau. On parle désormais d’impression 4D pour prendre en compte cette dimension temporelle. Ces travaux ont récemment fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Materials.

Dirigée par Jennifer Lewis, l’équipe s’est inspirée de la nature et plus particulièrement de la manière dont les plantes changent de forme en fonction des stimuli de leur environnement. L’équipe a ainsi formulé une encre spécifique composée d’hydrogel et de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles