Nous suivre Industrie Techno

Des robots secouristes

Philippe Beaufils
Plus petits, bardés de capteurs, insensibles aux conditions hostiles, ces engins téléguidés depuis la surface aident les secouristes à détecter les survivants.
Ces robots sont-ils plus agiles qu'un secouriste ? Rien n'est moins sûr. Mais ils peuvent se faufiler dans les décombres, et restent insensibles aux fumées, aux poussières... Une douzaine de ces robots téléguidés ont fait leur apparition sur les décombres des deux tours World Trade Center. Grâce à ces robots, équipés de caméras vidéos, de caméras infrarouges, et autres capteurs, plusieurs poches épargnées par l'effondrement, mais n'abritant hélas aucun survivant, ont pu être détectées.

La plupart de ces robots sont des prototypes, issus d'unités militaires ou fédérales, de sociétés privées ou de l'université. Leur taille va de la boîte à chaussure à une valise de taille moyenne. Ils ont été conçus à l'origine pour mener des tâches de reconnaissance, de déminage ou d'intervention en milieu hostile (nucléaire). 

Ainsi, le Packbot, conçu par iRobot se déplace sur des terrains difficiles grâce à des sortes de nageoires. Quant a l'Urbot, développé par la Space and Naval Warfare Systems Command , il fonctionne aussi bien la "tête" en bas qu'a l'endroit. 

D'autres robots qui venaient juste d'être remisés par la Darpa ont été rapatriés d'urgence. Sensibilisée par l'attentat d'Oklahoma City en 1995, la Darpa avait inscrit le développement de tels robots dans un programme baptisé Tactical Mobil Robot. 

Tous ces engins, bien qu'encore peu efficaces auront en tout cas aidés leurs concepteurs à collecter de précieuses données en vue de leurs développements futurs. L'ensemble de ces observations sont enregistrées et analysées par le nouveau Center for Robot-Assisted Search and Rescue du National Institute for Urban Search and Rescue de Santa Barbara (Californie).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

[Meilleures technos de l'année] L'envol des drones bio-inspirés

[Meilleures technos de l'année] L'envol des drones bio-inspirés

Le centre Inria Lille met l'IA à l’honneur

Le centre Inria Lille met l'IA à l’honneur

Plus d'articles