Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des robots autopliants imprimés

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

Une méthode de fabrication de robots autopliants imprimés a été développée par des chercheurs du MIT et de Harvard. Ils utilisent des polymères à mémoire de forme actionnés par effet joule.

Le robot chenille est d’abord imprimé en 3D en une planche, puis est capable de se plier tout seul pour prendre sa forme finale. Pour cela, les chercheurs l’ont conçu dans un matériau polymère à mémoire de forme sensible au changement de température. Lorsqu’il sort de l’imprimante, il est encore[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles