Nous suivre Industrie Techno

Des rats sensibles aux ondes, un jour de tweets à Paris, un matelas coffre-fort... TECHNOBUZZ !

Des rats sensibles aux ondes, un jour de tweets à Paris, un matelas coffre-fort... TECHNOBUZZ !

Le coffre fort dans le matelas

© Source : Influencia

Dans un contexte de crise, mieux vaut mettre ses économies en sûreté, dans votre matelas ! A découvrir avec nos cinq actus technos du jour !

Les ondes endorment les rats

Les rats passent en mode « veille » sous l’influence des ondes électromagnétiques. Si le débat sur l’effet des ondes sur l’organisme humain n’est pas tranché, elles altèrent les dépenses énergétiques des rats, montre une étude de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) et de l’université de Picardie Jules Vernes. Il semble que les rats exposés aux ondes aient davantage besoin d’économiser leur énergie, comme si leurs dépenses étaient en parallèle accrues par les ondes, explique futura-sciences. Elles jouent ainsi sur trois paramètres des rats : la thermorégulation, la prise alimentaire, et le sommeil. Quid de l’homme ?

Opération crieurs de tweets à Paris

Les parisiens seront invités vendredi 19 avril à décrire leur expérience parisienne via Twitter ! Pour participer à l’opération « un jour de tweets à Paris », il suffit de partager le tweet avec le hashtag #jdtap. Des « gavroches » perchés sur de petites caisses en bois et munis d’une tablette numérique déclameront toute la journée les plus beaux tweets des Parisiens.  Ils seront également lus en direct à l’heure du déjeuner entre 12h et 13h sur le web-radio de la ville ! Un beau moment de « twittérature » en perspective !

Mettez votre argent DANS votre matelas

Dormez sur vos deux oreilles, vos économies sont en sécurité… dans votre couche ! Un fabricant de matelas espagnol, DeSS, a pris au sérieux l’expression « mettre son argent sous son matelas » et a intégré un coffre-fort dans un matelas, relaie le site influencia.net. Dans un contexte de crise économique particulièrement fort, les Espagnols pourraient bien être tentés de faire davantage confiance à leur matelas qu’à leur banque. Encore faudra-t-il qu’ils aient de l’argent à mettre dedans après l’avoir acheté pour la modique somme de 1000 euros.  Les économies espagnoles dormiront bientôt au chaud !

 

Les missiles bientôt mis au banc par les lasers  !

La marine américaine vient de tester des lasers à haute énergie pour abattre des drones ou des petits vaisseaux. Une « révolution », selon Peter Morrision, responsable de la recherche navale américaine, « comme la poudre à canon à l’époque des couteaux et des épées. » Moins dangereux que les explosifs et moins coûteux que les missiles, la technologie a tout de même des limites, tempère un rapport pour le Congrès Américain. Le prototype qui n’est pas encore assez performant pour abattre un chasseur ou un missile, n’est pas efficace par mauvais temps.

Les géants du web voient grand

Google, Apple et Facebook voient les choses en grand pour leur avenir. Les trois géants du web devraient tous les trois entamer d’importants chantiers de construction. Comme quoi les champions du virtuel ont les pieds bien sur terre… ou pas : le « vaisseau spatial » d’Apple, à l’origine estimé à trois milliards de dollars est monté aujourd’hui à 5 milliards ! La structure de 60 hectares sera toute en courbe, selon une volonté de Steve Jobs. En comparaison, le campus de Facebook à Menlo Park semblera bien petit : seulement 4 hectares. Quant à Google, son campus devrait faire 42 hectares. Il est destiné à former ses futures élites. Le succès numérique commence par de bons bureaux.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Tests salivaires, batterie de Tesla et réalité virtuelle… le best of de la semaine

Tests salivaires, batterie de Tesla et réalité virtuelle… le best of de la semaine

La haute autorité de la santé (HAS) a statué : les tests salivaires sont à réserver aux malades[…]

A l'université de Liège, « nous allons tester au Covid-19 30 000 étudiants et personnels chaque semaine par RT-PCR salivaire », clame Fabrice Bureau

A l'université de Liège, « nous allons tester au Covid-19 30 000 étudiants et personnels chaque semaine par RT-PCR salivaire », clame Fabrice Bureau

40000 étudiants et enseignants testés 2 fois par semaine sur un campus de l'Illinois : ce dépistage du Covid-19 par tests salivaires dont se prive la France

40000 étudiants et enseignants testés 2 fois par semaine sur un campus de l'Illinois : ce dépistage du Covid-19 par tests salivaires dont se prive la France

Dépister massivement grâce aux tests PCR salivaires : la HAS dit non… pour le moment

Dépister massivement grâce aux tests PCR salivaires : la HAS dit non… pour le moment

Plus d'articles