Nous suivre Industrie Techno

Des puces photoniques ultrarapides

R. L.

- Avec leur prototype capable de délivrer 160 Gbit/s, les chercheurs d'IBM multiplient par huit le débit des émetteurs-récepteurs optiques.

Le débit des puces photoniques s'envole. Des chercheurs d'IBM à Yorktown Heights (État de New York, États-Unis) ont en effet mis au point un prototype d'émetteur-récepteur optique capable de délivrer un débit record de 160 Gbit/s, soit huit fois supérieur à celui des meilleurs composants de ce type disponible sur le marché. De quoi télécharger un film entier à haute définition en une seule seconde, contre plus de 30 minutes avec les solutions commerciales actuelles.

Un émetteur-récepteur optique est un composant d'interface destiné à convertir un signal électronique en signal lumineux à l'émission, et inversement en réception. Selon IBM, il constitue aujourd'hui le point bloquant dans le transfert de données de façon optique entre deux dispositifs électroniques.

Accélérer les transferts de données

Ce résultat ouvre une nouvelle perspective dans les télécoms, l'informatique et les loisirs électroniques. La puce photonique trouverait sa place sur la carte mère d'un ordinateur ou d'un serveur pour accélérer les transferts de données entre les composants électroniques clés grâce à des liaisons optiques.

Sur une puce de seulement 3,25 x 5,25 mm, le prototype de Big Blue intègre un pilote et un récepteur en silicium, réalisés en technologie Cmos standard, ainsi que des fonctions optiques à base de semi-conducteurs exotiques tels que l'arséniure de gallium ou le phosphure d'indium. Le composant ne consommerait que 2,5 W.

Selon IBM, cette innovation pourrait arriver d'abord sur les serveurs d'ici deux à cinq ans.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0889

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Coordinateur du livre blanc de l’Inria sur les véhicules autonomes et connectés, Fawzi Nashashibi estime que l’heure est au[…]

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Fil d'Intelligence Technologique

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Calcul quantique : les technologies de qubits s'exposent au forum Teratec

Calcul quantique : les technologies de qubits s'exposent au forum Teratec

Plus d'articles