Nous suivre Industrie Techno

Des puces évaluent l'effet de polluants sur l'écosystème

Stéphanie Cohen

Grâce à une analyse génétique rapide, les chercheurs peuvent prédire les effets néfastes du PCB sur des têtards apparemment sains.

La technique de "signature de l'expression des gènes" montre comment certaines substances chimiques agissent sur les gènes d'un organisme.

Des chercheurs du Western Michigan University ont analysé, par puces à ARN, le génome de têtards apparemment sains, exposés à des doses relativement faibles de PCB. 

Ils ont constaté les mêmes dommages génétiques que ceux observés sur des têtards malades soumis à des doses bien plus importantes de PCB. Les têtards " sains" sont décédés une semaine plus tard. 

D'après les scientifiques, cette technique pourrait permettre d'évaluer l'influence d'un site industriel sur l'écosystème bien avant que les premiers symptômes de maladies ne soient apparus. 

De ce fait, elle pourrait mettre fin aux débats concernant la nécessité d'assainir ou non certaines rivières polluées. 

A terme, les chercheurs souhaitent également appliquer cette méthode sur les personnes vivant à proximité de sites industriels (Source : The Wall Street Journal Europe).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cellules solaires pérovskites sans plomb et efficaces

Fil d'Intelligence Technologique

Des cellules solaires pérovskites sans plomb et efficaces

Une conversion photo-électrique efficace, sans toxicité. Une équipe de recherche chinoise de l’Université de[…]

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Teréga va développer la production de méthane de synthèse par induction magnétique

Teréga va développer la production de méthane de synthèse par induction magnétique

Plus d'articles