Nous suivre Industrie Techno

Des puces 200 fois plus rapides

R. L.

Sujets relatifs :

, ,

Grâce à ses recherches sur le graphène, le MIT promet des circuits intégrés tournant jusqu'à 1 000 GHz, contre 5 GHz aujourd'hui.

Les chercheurs du MIT ont réussi à construire un doubleur de fréquence en graphène. Un résultat qui ouvre la perspective de puces électroniques bien plus rapides que les circuits intégrés actuels en silicium. Découvert en 2004, le graphène se présente sous la forme de feuilles de carbone de seulement un atome d'épaisseur. Ses propriétés électroniques exceptionnelles, dont une mobilité de 100 fois celle du silicium, en font un semiconducteur prometteur pour la réalisation de circuits intégrés.

Le doubleur de fréquence fait partie des multiplicateurs de fréquences couramment employés dans les systèmes de radiocommunication. Les solutions courantes qui utilisent le silicium combinent plusieurs composants, consomment beaucoup d'énergie et génèrent du signal bruit qui nécessite un filtrage. La puce en graphène conçue par le MIT se réduit à un transistor, fournit un signal propre et consomme donc très peu de courant. Pour des problèmes de dissipation thermique et de fuites de courant, « les puces actuelles en silicium peuvent difficilement tourner à plus de 4 ou 5 GHz, estime Tomas Palacios, chercheur au département de génie électrique et informatique du MIT. Mais avec le graphène, on pourrait monter entre 500 et 1000 GHz en utilisant plusieurs doubleurs de fréquence en cascade ». Ce composant pourrait passer le stade industriel dans un ou deux ans.

Reste à résoudre le problème de la production du graphène, grand obstacle à son utilisation à l'échelle industrielle.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0910

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

  « Les SATT vont jouer un rôle-clé dans la création des filières technologiques d’avenir », lance Caroline Dreyer, présidente du réseau

« Les SATT vont jouer un rôle-clé dans la création des filières technologiques d’avenir », lance Caroline Dreyer, présidente du réseau

Les mesures du plan de relance présentées début septembre font la part belle aux technologies d'avenir. Ce qui devrait[…]

22/09/2020 | Recherche
La médaille d'or du CNRS pour l’astrophysicienne Françoise Combes, spécialiste de la dynamique des galaxies

La médaille d'or du CNRS pour l’astrophysicienne Françoise Combes, spécialiste de la dynamique des galaxies

Lancement de la mission Mars 2020

Dossiers

Lancement de la mission Mars 2020

[Solar Orbiter] Les premières images du soleil dévoilées

[Solar Orbiter] Les premières images du soleil dévoilées

Plus d'articles