Nous suivre Industrie Techno

Des processeurs en 3D moins énergivores

M. B.

Des puces qui consomment moins et fonctionnent à une fréquence plus élevée : ce rêve d'informaticien est sur le point de devenir réalité grâce à la généralisation programmée des processeurs ARM en 64 bits. Ces puces reposent sur l'empilement en 3D de transistors sur un substrat de type SOI (silicium sur isolant) présentant, sur une couche isolante d'oxyde, une couche de silicium extrêmement mince. Elles font appel à la technologie dite FinFet (transistors 3D) et sont particulièrement peu gourmandes. Dans le courant de l'été sont sortis divers patchs logiciels destinés à assurer le support de cette architecture par le noyau Linux. Par ailleurs, le compilateur libre GCC est désormais capable de tirer parti des instructions délivrées par ces puces pour les transmettre à tout équipement informatique. Enfin, ARM Holdings vient d'annoncer un accord avec les fondeurs TSMC et Global Foundries pour assurer la production des futures puces 64 bits, avec une finesse de gravure de 20 nanomètres.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0947

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles