Nous suivre Industrie Techno

Des polymères malléables comme le verre

L. F.

Sujets relatifs :

,

Ni soluble, ni permanente. La résine époxyde obtenue par le laboratoire Matière molle et chimie, du CNRS, n'a pas son pareil dans le monde organique. Comme le verre, elle a l'avantage de passer très progressivement de l'état liquide à l'état rigide. Ce qui laisse une fenêtre de liberté pour donner à la matière la forme voulue, en la chauffant localement. Et, alors que les résines époxydes traditionnelles sont irréversibles après polymérisation, celle-ci peut repasser plusieurs fois à un stade plus lâche : « le matériau peut être réparé cinq fois sans perdre ses propriétés, et subir sans problème deux cycles de broyage-moulage », détaille Ludwik Leibler, à l'origine de ces travaux. La prochaine étape est d'associer cette résine à des fibres organiques, pour obtenir des composites résistants comme les thermodurcissables, mais recyclables comme les thermoplastiques.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0939

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles