Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des poissons détecteurs de perturbateurs endocriniens

Myrtille Delamarche

Sujets relatifs :

, ,

Des larves de poissons qui deviennent fluorescentes au contact de produits et polluants anti-androgènes (démasculinisants), c'est le test développé par la société WatchFrog, en collaboration avec des experts scientifiques japonais de l’Okazaki Institute for Integrative Bioscience.

Les perturbateurs endocriniens modifient les capacités de reproduction de certaines espèces aquatiques, poissons et amphibiens. C’est le cas[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois propositions pour dynamiser la Health Tech française

Trois propositions pour dynamiser la Health Tech française

BCG, Bio-Up, Bpifrance et France Biotech ont publié le 13 avril un rapport sur la Health Tech française. Pointant un retard[…]

14/04/2021 | Médical
A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Plus d'articles