Nous suivre Industrie Techno

Des piles imprimables sur substrats souples en 2010

Ridha Loukil

Des chercheurs allemand développent une pile à couches minces organiques, imprimable sur n’importe quel support souple.

Imaginer une pile aussi mince qu’une feuille de papier et facilement imprimable sur supports souples comme un logo sur un T-shirt. Cette technologie pourrait devenir une réalité en 2010. Elle est en développement à l’Institut Fraunhofer ENAS (Electronic Nano Systems), en Allemagne, en coopération avec l'Université de technologie de Chemnitz et la société Menippos GmbH. Les applications potentielles concernent les cartes bancaires, les cartes de vœux parlantes ou encore les textiles intelligents. Imprimée sur une carte bancaire, par exemple, elle permettrait de disposer d’un petit écran pour afficher à chaque transaction le solde.


Cette technologie utilise une anode en zinc et une cathode en manganèse. La pile se construit par déposition de couches minces successives comme dans l’impression des textiles. Au total, elle devrait mesurer moins de 1 mm d’épaisseur et peser moins de 1 g. Elle se prête si facilement à une fabrication de masse qu’elle pourrait coûter moins de 10 centimes d’euro.

Basée sur des matières organiques, cette pile offre l’avantage de ne pas comporter de substances chimiques dangereuses comme le mercure. Elle fournit une tension de 1,5 volts. Plusieurs éléments peuvent être empilés pour obtenir une tension de 3 V ou 4,5 V.

Les chercheurs de l’Institut Fraunhofer affirment que la technologie est au point au niveau laboratoire et que les premiers modèles commerciaux seront prêts pour le bêta test à la fin de l’année.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

Un nouveau rapport du Plan de Transformation de l'économie française du Shift Projet vient de paraître, le 18 novembre,[…]

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Plus d'articles