Nous suivre Industrie Techno

Des pièces complexes plus précises et à meilleur coût

M.S.

Sujets relatifs :

, ,
- CIMATRON s'associe avec l'Institut Fraunhofer pour développer une solution de microfraisage de moules d'injection complexes.

L'éditeur de CFAO Cimatron participe, avec l'Institut Fraunhofer pour les technologies de production (IPT) d'Aix-la-Chapelle et d'autres partenaires, au développement d'un système de micro-usinage pour la fabrication des moules d'injection pour les pièces complexes. Sponsorisé par la CEE, ce projet vise la mise au point d'une solution capable d'abaisser les coûts de production et d'améliorer la qualité de fabrication pas toujours satisfaisante avec les procédés actuels (électroérosion, moulage silicone...). Toute la chaîne de fabrication fera ainsi l'objet d'un travail de recherche attentif : le processus d'usinage, le développement de machines et d'outils appropriés, etc.

Pour les petites pièces de haute précision

L'un des objectifs de ce projet est, par exemple, de déterminer les meilleures solutions CFAO pour traiter les structures complexes et assurer une haute précision de fabrication. « La production des petites pièces en matière plastique, utilisées dans l'industrie médicale ou dans l'optique, est un marché en expansion auquel est confrontée l'industrie de l'outillage », explique Wolfgang Mueller, directeur de Cimatron Allemagne. « Nous sommes spécialistes de la CFAO pour les moulistes et ce projet nous permettra d'améliorer les fonctionnalités de microfraisage déjà présentes dans notre logiciel. »

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0851

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

En amont de ses journées de l’innovation, Stäubli a présenté de nouvelles solutions pour l’usine 4.0. Le[…]

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

Plus d'articles