Nous suivre Industrie Techno

Des navires plus écologiques

Jean-François Preveraud
Des navires plus écologiques

Le concept ship EcoShip présenté par DCNS a été développé en appliquant les principes de l'éco-conception.

© DCNS

Deux ans après le début du projet CONVENAV, les premiers résultats commencent à être communiqués. Les logiciels d’aide à l’éco-conception et au suivi environnemental seront disponibles d’ici un an.

Début 2008 était lancé le projet CONVENAV (CONception et cycle de Vie Environnemental des NAVires). DCNS, SITA France, filiale de Suez Environnement, Arts et Métiers ParisTech, l’Ifremer, associés au Bureau Veritas, ont uni leurs compétences pour définir une méthodologie d’évaluation et d’amélioration des impacts environnementaux adaptée aux navires.

Il s’agissait de développer un outil d’aide à la conception, pour évaluer et optimiser leurs impacts environnementaux, et un outil de suivi de la performance environnementale intégrable à bord des navires. (Voir notre article)

En s’appuyant sur une démarche d’analyse du cycle de vie des navires, ce projet vise à évaluer et à optimiser leurs impacts environnementaux, et ce dès l’étape de conception. L’objectif est double : réduire les impacts sur l’environnement, en particulier sur les milieux marins, et optimiser la déconstruction du navire en fin de vie (recyclage, valorisation, élimination).

L’heure d’un premier bilan

Après deux ans de travaux, ce projet présente un premier bilan prometteur. Dans un premier temps, le consortium a modélisé et renseigné une base de données spécifique aux navires de la manière la plus complète possible, afin d’effectuer ensuite des Analyses du Cycle de Vie (ACV) adaptées aux navires. Il s’agit de définir les procédés industriels, les matériaux utilisés, les flux entrants et sortants, etc. Une attention particulière a été portée à la fin de vie et donc le traitement et l’élimination de ces navires, sur laquelle peu de données sont disponibles à l’heure actuelle.

Puis les partenaires se sont attachés à développer une méthode de calcul des impacts environnementaux adaptée aux milieux marins. Les éco-indicateurs des outils d’ACV actuels restent généralistes, alors que la méthode développée dans le cadre du projet CONVENAV prend en compte :
 

  • l’écotoxicité des substances dangereuses pour l’eau de mer et les sédiments marins ;
     
  • la vulnérabilité des différentes masses d’eau traversées par le navire en fonction de leurs caractéristiques : eaux portuaires ; côtières ; hauturières…


La méthode d’évaluation est désormais établie et la première maquette informatique de l’outil d’éco-conception est en cours de développement. Ce logiciel, qui devrait être opérationnel début 2011, permettra de visualiser, dès la conception, l’ensemble des impacts environnementaux à venir du navire tout au long de son cycle de vie, et ainsi les anticiper au mieux en adoptant les solutions (technologies, emménagement, etc.) les plus avantageuses pour l’environnement.

En parallèle, le cahier des charges de l’outil de suivi de la performance environnementale des navires est en cours d’élaboration. Son développement interviendra courant 2010.

Rappelons que le projet CONVENAV, qui est doté d’un budget global de 1 030 k€, est labellisé par le Pôle Mer Bretagne et financé à hauteur de 50 % par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre du Programme ECOtechnologies et Développement Durable (PRECODD).

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.pole-mer-bretagne.com  

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Un océan de données] 5 services pour une navigation optimisée

[Un océan de données] 5 services pour une navigation optimisée

Transport de marchandises, pêche, bateaux de croisière… Toutes les flottes sont tracées en temps réel grâce[…]

22/08/2019 | Machine Learning
[Un océan de données] Le weather-routing, un vecteur d’amélioration des données AIS

[Un océan de données] Le weather-routing, un vecteur d’amélioration des données AIS

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

[Un océan de données] Les trackeurs, vitrine du marché de la donnée maritime

[Un océan de données] Les trackeurs, vitrine du marché de la donnée maritime

Plus d'articles