Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des nanovecteurs pour le traitement du cancer

Philippe Passebon

Un "nano-outil" couplant trois techniques d’imagerie complémentaires et deux types de traitements contre le cancer a été mis au point conjointement par des chercheurs du l’Imperial College de Londres et du Laboratoire Chimie de la matière condensée de Paris. Ces résultats très prometteurs en cancérologie ont été publiés dans la revue PNAS.

Les chercheurs ont d’abord synthétisé des objets hybrides, constitués d'une coque de silice nanoporeuse abritant des nanoparticules d'or de moins de 2 nanomètres - des "clusters d'or" - et possèdant des propriétés de fluorescence, de production de chaleur et de magnétisme que n'ont pas les nanoparticules d'or plus grosses. Mais leur tendance à s'agréger en milieu aqueux a jusqu'à présent empêché leur utilisation en biologie et en médecine. En faisant infuser des coques poreuses en silice avec des précurseurs d'or, les chercheurs ont réussi à former des clusters d'or dans les pores de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Dossiers

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Réunis au sein du consortium Quantum Silicon Grenoble, une cinquantaine de chercheurs et d’ingénieurs développent un[…]

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Plus d'articles