Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des nanotubes de carbone pour coder l’information quantique

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,

Des nanotubes de carbone ont été utilisés comme matériau de base des qubits ou bits quantique, l’unité de calcul fondamentale des ordinateurs quantiques, par des physiciens de l'Université technique de Munich, qui ont publié leurs résultats dans Physical Review Letters. Dans leur dispositif, l’information vaut alternativement 0 ou 1, suivant l’état vibratoire du nanomatériau, excité par un champ électrique.

La plupart des concepts de bits quantiques elaborés jusqu'ici reposent sur des particules chargées, très sensibles aux interférences électromagnétiques, ce qui implique de porter beaucoup[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

Le salon Hello Tomorrow Global Summit, dédié aux start-up de la deeptech, s’est tenu les 2 et 3 décembre derniers à[…]

06/12/2021 | Start-up
Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Dossiers

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

Plus d'articles