Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des nanorobots biocompatibles pour lutter contre le cancer

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Des nanorobots biocompatibles pour lutter contre le cancer

© Juliette Raynal pour Industrie & Technologies

Des robots "nageurs" biocompatibles de taille nanométrique. Voilà ce qu’a mis au point une équipe de chercheurs de l’Institut de bioingénierie de Catalogne (IBEC) et de l’Institut Max-Planck de Stuttgart (MPI-IS), dirigée par Samuel Sanchez. Elu innovateur de l’année par la MIT Technology Review, il a présenté ses travaux à l’occasion de la conférence EmTech, qui s’est tenue les 15 et 16 décembre à Toulouse.

« Nous parlons de nanorobots ou bien de nanomoteurs. Nous en avons mis au point trois types. Certains ont une forme tubulaire, d’autres ont une forme sphérique et il y a une autre catégorie hybride où les robots sont combinés à une cellule vivante », expose le chercheur. Les robots présentent également différentes dimensions. Les plus gros font la taille d’une bactérie et les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anticorps polyclonaux : Xenothera démarre l'essai clinique de phase 3 de son traitement anti-covid.

Anticorps polyclonaux : Xenothera démarre l'essai clinique de phase 3 de son traitement anti-covid.

La biotech française Xenothera a annoncé le 3 mai le démarrage d'un essai clinique de phase 3 de son traitement anti-Covid.[…]

29/04/2021 | Traitements et vaccins
Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

Plus d'articles