Nous suivre Industrie Techno

Des nanofils de silicium détectent les virus

M. L. T.

Sujets relatifs :

, ,
LA TECHNOLOGIE développée à l'université Harvard repose sur la mesure de variation de conductance du dispositif au contact du virus.

Une équipe de la prestigieuse université Harvard (Cambridge, Massachusetts) vient de mettre au point une étonnante technologie capable de déceler en temps réel la présence de virus à l'unité. Le principe consiste à les déceler électriquement lorsqu'ils parviennent au contact d'un semi-conducteur : ici, des nanofils de silicium configurés en transistors à effet de champ.

Organisés en réseau

Pour y parvenir, les chercheurs de l'équipe de Charles M. Lieber ont d'abord réalisé des nanofils de silicium par déposition chimique en phase vapeur. Ces nanofils semi-conducteurs sont organisés en réseau sur un substrat, puis modifiés en surface pour présenter des anticorps récepteurs spécifiques des virus à déceler.

En cas de contact entre le virus et le récepteur, c'est la variation de conductance du système qui permet cette détection en temps réel.

Présentés en septembre dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, ces travaux portent sur des nanofils de silicium présentant des anticorps récepteurs spécifiques de différents virus : de la grippe A, paramyxovirus... Les chercheurs américains ont montré que le détecteur présentant ces récepteurs est capable de distinguer la présence des virus, non seulement par le récepteur auquel ils se lient, mais aussi par la différence de temps qu'ils mettent à se délier dudit récepteur. Une double information qui réduit le risque de faux positif.

Selon Charles M. Lieber, ce type de capteur pourrait présenter des récepteurs spécifiques de milliers de virus. Ce principe conviendrait aussi bien au diagnostic médical qu'en cas d'attaque biologique.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0861

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ils mettent des neurones en cages

Ils mettent des neurones en cages

L'empilement compact fascine visiblement toujours les scientifiques. Combinant impression 3D à deux photons et ondes acoustiques[…]

20/06/2020 | BiologieDer
[En images] Plongée dans le labo de DNA Script, la start-up française de synthèse enzymatique de l'ADN mise en lumière par le Covid-19

[En images] Plongée dans le labo de DNA Script, la start-up française de synthèse enzymatique de l'ADN mise en lumière par le Covid-19

De l’hydrogène produit par photosynthèse in vivo

De l’hydrogène produit par photosynthèse in vivo

Deux études précliniques montrent l’efficacité des vaccins à ADN contre le Covid-19 chez l’animal

Deux études précliniques montrent l’efficacité des vaccins à ADN contre le Covid-19 chez l’animal

Plus d'articles