Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des nanofils de germanium dans une batterie lithium-ion

Philippe Passebon

Une batterie lithium-ion à la densité énergétique doublée par rapport aux batteries existantes est développée dans le cadre du projet européen Greenlion par près de 16 partenaires issus de 7 états membres. Elle pourrait équiper les véhicules électriques de demain.

Les chercheurs ont conçu des anodes formées d’alliages basés sur des nanofils de germanium, dont la densité énergétique est meilleure que les anodes courantes en graphite. Les nanofils permettent en effet d’augmenter la surface de contact avec l’électrolyte. Elles résistent aussi mieux à la dégradation due au nombre de charges et de décharges. Les batteries fournissent ainsi une capacité de 1103 Ah/kg qui se stabilise après 300 cycles autour de 896 Ah/kg. Par ailleurs, les objectifs du projet ont aussi[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles