Nous suivre Industrie Techno

Des nano-trous dopent le photovoltaïque

Sujets relatifs :

,
Des nano-trous dopent le photovoltaïque

Percé de centaines de milliards de trous, le silicium devient noir. Il absorbe alors toutes les longueurs d'onde.

© D.R.

Le laboratoire national américain sur les énergies renouvelables (NREL) développe un procédé pour doper les cellules solaires. Sur les tranches de silicium, ses chercheurs versent de l'acide chloro-aurique, de l'acide hydrofluorique et du peroxyde d'hydrogène. Sous l'effet des acides, la surface lisse du silicium est percée de centaines de milliards de trous. Plus ils sont profonds, plus le silicium gris argenté s'assombrit. Jusqu'à devenir, selon le NREL, suffisamment noir pour absorber presque toutes les longueurs d'onde du spectre lumineux. Ce silicium noir réduirait les coûts de fabrication d'une cellule entre 1 et 3 %. Pour une cellule à 16,8 % de rendement, selon le NREL, la profondeur moyenne des trous doit être de 500 nanomètres. Et leur diamètre doit rester inférieur à la plus basse des longueurs d'ondes du spectre lumineux. Soit quarante fois inférieur à l'épaisseur d'un cheveu humain.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0926

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le +. RéactivitéLes 6 et 7 septembre, l'ouragan Irma ravageait les îles antillaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Face à l'ampleur des dégâts,[…]

01/10/2017 | TENDANCES
Du graphène pour les piles à combustible

Du graphène pour les piles à combustible

La pérovskite enflamme les recherches sur le photovoltaïque

La pérovskite enflamme les recherches sur le photovoltaïque

Des fondations gravitaires pour les éoliennes

Des fondations gravitaires pour les éoliennes

Plus d'articles