Nous suivre Industrie Techno

abonné

Analyse

Des moteurs électriques pour le spatial !

Xavier Boivinetxavier.boivinet@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

, ,
Des moteurs électriques pour le spatial !

Le moteur ionique commence à équiper les sondes interplanétaires. Consommant moins de carburant que la propulsion chimique, il permet d’emporter plus de charge utile. Un atout pour l’exploration spatiale.

Sur Terre, l’autonomie est le point faible du moteur électrique. Dans l’espace, c’est tout l’inverse. Reposant sur l’éjection à haute vitesse d’un plasma, le moteur ionique consomme peu. Or moins de carburant à embarquer signifie plus de place pour la charge utile. Certes, la propulsion électrique ne remplacera pas la propulsion chimique pour décoller et s’affranchir de l’attraction terrestre. En revanche, depuis 2015, elle permet déjà aux satellites d’atteindre et maintenir leur orbite géostationnaire. Bientôt, elle équipera les sondes envoyées vers d’autres planètes. Avec un départ prévu en octobre 2018, la mission BepiColombo de l’Agence spatiale européenne (ESA), à destination de Mercure, sera la première à envoyer un module interplanétaire équipé de moteurs électriques pour un voyage de sept ans.

Pour aller sur Mars, l’électrique n’a pas été envisagé. Les modules qui transporteront les rovers des futures missions martiennes utiliseront des moteurs chimiques, puissants mais gourmands en carburant. De leur côté, les moteurs électriques fournissent une faible poussée mais celle-ci, appliquée longtemps, permet d’atteindre une grande vitesse. Or, pour une mission scientifique interplanétaire inhabitée, la durée du voyage importe assez peu. « Dans le futur, nous préférerons nous concentrer sur la charge utile plutôt que sur le temps », reconnaît[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1006

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les lasers du projet UltraAir d'Airbus vont connecter les avions

Exclusif

Les lasers du projet UltraAir d'Airbus vont connecter les avions

À peine installées sur des satellites, les communications laser veulent passer aux avions. En partenariat avec l’Organisation[…]

13/06/2021 | SpatialSatellite
Arianegroup décroche un contrat de l’ESA pour accélérer le développement du moteur Prometheus

Arianegroup décroche un contrat de l’ESA pour accélérer le développement du moteur Prometheus

Les liens laser gagnent les constellations de satellites

Les liens laser gagnent les constellations de satellites

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

Plus d'articles