Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Des membres imprimés en 3D pourraient remplacer les cadavres dans la formation médicale

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
1 commentaire

1 commentaire

- 01/08/2014 20h:28

Effectivement, ces kits d'anatomie présentent un intérêt indéniable pour les formations médicales. Cependant, pour que l'information soit exploitable nous aurions aimés trouver le nom du laboratoire ou l'entreprise qui produit ces kits. Merci.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Des membres imprimés en 3D pourraient remplacer les cadavres dans la formation médicale

Ces parties du corps sont réalisées par impression 3D

Les formations médicales vont bientôt pouvoir s’équiper en cadavres réalisés par impression 3D. Des chercheurs australiens ont utilisé cette technologie pour reproduire des organes humains afin d'éviter l’utilisation des cadavres coûteux et difficiles à obtenir.

Des chercheurs de l’université Monash de Melbourne ont créé un kit d’anatomie par impression 3D pour la formation médicale. Les parties du corps qu'il contient, ressemblent comme deux gouttes d’eau aux vrais membres humains, pourraient remplacer les cadavres - difficiles à obtenir et très coûteux - utilisés lors des formations des apprentis médecins.

Le processus de fabrication n’est pas facile. Il est nécessaire de réaliser plusieurs tomodensitométries du membre humain à reproduire : il s'agit de mesurer l’absorption des rayons X par les tissus, de les numériser par traitement informatique pour enfin les reconstruire en 3D. L’impression en tant que telle nécessite ensuite 12h. Les différentes parties – y compris ligaments, muscles et vaisseaux sanguins - sont colorées à l’identique du vrai membre pour que les élèves réussissent à les distinguer.

Démonstration en vidéo : 

Autre bénéfice : ces membres 3D réalistes vont permettre aux étudiants des pays en développement, ne disposant pas de la logistique nécessaire à l'utilisation de corps réels, d’accéder à une formation sur reproduction 3D. L’équipe de Melbourne espère mettre à la vente les kits d’anatomie 3D d'ici 6 à 9 mois. Chaque faculté de médecine aura la possibilité d’acheter un bras, un pied ou un corps complet.

L’équipe de chercheurs travaille actuellement sur des prototypes permettant d’utiliser la technologie 3D pour enseigner également la chirurgie. Sur ces reproductions 3D, la peau, les muscles et les tendons artificiels auraient les mêmes caractéristiques que leurs homologues humains. Les chercheurs de Melbourne espèrent, grâce à ces modèles artificiels, apporter aux facultés des outils d’apprentissage durables dans le temps.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

BeFC produit des piles en papier

BeFC produit des piles en papier

En janvier 2020, le nom de BeFC circulait déjà dans les allées bruyantes du Consumer electronics show (CES) de Las[…]

DNA Script fabrique une imprimante 3D moléculaire

DNA Script fabrique une imprimante 3D moléculaire

Trois propositions pour dynamiser la Health Tech française

Trois propositions pour dynamiser la Health Tech française

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

Plus d'articles