Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Des manipulateurs sans le poids des moteurs

Charles Foucault

Sujets relatifs :

, ,
Des manipulateurs sans le poids des moteurs

La table H de Festo entend concurrencer les robots Delta.

© DR

Le portique T et la table H, actuellement en test chez des clients pilotes de Festo, sont des manipulateurs 2D d’un nouveau genre. Chaque axe n’emporte plus le moteur linéaire qui le meut, les déplacements en deux dimensions sont gérés par les vitesses de deux moteurs reliés par une courroie. Les deux engins devraient être disponibles d’ici fin 2012. Selon le constructeur allemand, ces systèmes seraient jusqu’à 30 % plus rapides que les systèmes de manipulation classiques.

Le portique T est un système ''pick and place'' fonctionnant sur les axes Y et Z. Il est piloté par deux moteurs fixes entrainant une courroie reliée à six poulies. En fonction du déplacement à effectuer, le calculateur donne des ordres de sens et de vitesses de rotation aux deux moteurs. Lorsqu’ils tournent dans le même sens et à la même vitesse, le déplacement se fait uniquement en Y. A la même vitesse et en sens opposés, ils ne se déplacent qu’en Z.
 

                


La table H fonctionne sur le même principe, mais sur les axes X et Y. Les poulies et les moteurs sont ici placés pour donner à la courroie une forme de H et non de croix (comme sur le portique T).
 

                 


Charles Foucault

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

En amont de ses journées de l’innovation, Stäubli a présenté de nouvelles solutions pour l’usine 4.0. Le[…]

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

Plus d'articles