Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des machines magnétocaloriques pour créer du froid

Ludovic Fery

Les machines magnétocaloriques de la société Cooltech Applications ont vocation à produire du froid pour différentes applications, en réduisant la consommation d’électricité de 30 à 65% par rapport aux compresseurs frigorifiques traditionnels. Ils ont l’avantage de se passer totalement des gaz réfrigérants, problématiques en termes de sécurité et d'inocuité pour la santé et l’environnement. La technologie frigorifique va bénéficier d'une levée de fonds de huit millions d'euros, a annoncé il y a quelques jours la PME alsacienne. Ce financement servira notamment, selon son président Christian Muller, à construire une ligne d’assemblage d’une capacité de 10 000 à 30 000 machines magnétocaloriques par an, opérationnelle dès septembre 2013. Une montée en cadence est prévue jusqu’en 2017, avec à cet horizon un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour mieux prédire la production d'énergie renouvelable, les Mines ParisTech musclent les modèles météo

Pour mieux prédire la production d'énergie renouvelable, les Mines ParisTech musclent les modèles météo

Les Mines ParisTech ont inauguré le 27 novembre le projet européen Smart4RES pour améliorer la prévision de la production[…]

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Plus d'articles