Nous suivre Industrie Techno

La mécanique des rêves

Des machines à dessiner sur le sable !

Gérard Quévrin, Muriel de Vericourt
Des machines à dessiner sur le sable !

© Bruce Shapiro

La possibilité d’actionner à distance des machines grâce à un code informatique fascine l’artiste américain Bruce Shapiro, ancien médecin devenu expert en programmation, en électronique et en mécanique. Il a imaginé d’étonnants dispositifs pour créer des motifs sur du sable.

Depuis vingt-cinq ans, l'artiste américain Bruce Shapiro explore le détournement des systèmes de commande de positionnement (motion control) au service de sa création de sculptures cinétiques. Dans le cadre de la série « Sisyphe » il construit des dispositifs qui ont été exposés dans le monde entier, dans lesquels de petites billes métalliques tracent, grâce à des aimants, des motifs sur de grandes surfaces en sable.

Lente et méthodique, la création des sillons de sable est également éphémère, puisque les billes les effacent en repassant. Un processus qui a rappelé à l’artiste le fameux mythe de Sisyphe, condamné à rouler éternellement au sommet d’une colline une pierre qui ne cesse de retomber.

Bruce Shapiro vient de boucler une levée de fonds sur le site de financement participatif Kickstarter pour décliner le principe de ses machines dans une production en série.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

Créé en 1988 à Toulouse, le Critt Mécanique & Composites (Centre régional d'innovation et de transfert de[…]

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Fil d'Intelligence Technologique

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

« Il faut cultiver le rêve pour innover », Philippe Pernod (IEMN)

L'innovation dans la peau

« Il faut cultiver le rêve pour innover », Philippe Pernod (IEMN)

Plus d'articles