Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des lentilles industrielles en saphir pour applications extrêmes

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,
Des lentilles industrielles en saphir pour applications extrêmes

© DR

Morgan Advanced Materials démocratise l’usage des lentilles en saphir dans l’industrie pour remplacer les lentilles en verre dans les applications extrêmes.

« Le saphir est doté de propriétés uniques. Jusqu'à présent, son utilisation se cantonnait aux secteurs de l'aéronautique et de la défense, mais nous avons récemment constaté une hausse de la demande pour des applications dans lesquelles toute réduction de la transparence doit être évitée, afin de préserver la qualité ou la sécurité du procédé », constate Oliver Petersen, porte-parole de Morgan Advanced Materials.

Les lentilles en saphir sont en effet une alternative intéressante aux lentilles en verre. Fabriquées à partir d'un seul cristal d'oxyde d'aluminium, elles sont transparentes aux infrarouges et visibles aux rayons UV. Parmi tous les matériaux optiques, elles bénéficient des propriétés de résistance les plus élevées après le diamant, et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Face à la pandémie : le défi des tests RT-PCR face au manque de réactifs

Face à la pandémie : le défi des tests RT-PCR face au manque de réactifs

Alors que le Gouvernement a annoncé ce wee-kend son ambition de réaliser 20 000 à 30 000 tests de dépistage du Covid-19[…]

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

[Dossier CO2] L'hydrogène à la rescousse des sidérurgistes

[Dossier CO2] L'hydrogène à la rescousse des sidérurgistes

Plus d'articles