Nous suivre Industrie Techno

Des implants organiques imprimés en 3D

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Des implants organiques imprimés en 3D

L'imprimante NovoGen MMX Bioprinter.

© Organovo

La start-up américaine Organovo a conçu une machine qui imprime les tissus en 3D. Les applications sont des modèles expérimentaux pour l’industrie pharmaceutique mais également des implants.

Des cellules humaines à la place de l’encre !

Le NovoGen MMX Bioprinter est une imprimante un peu particulière puisqu’elle permet de recréer des tissus organiques dans leur structure originelle.   

La machine d’Organovo a été sélectionnée parmi les cinquante entreprises les plus innovantes en 2012 selon Technology Review. D’après la revue, plusieurs types de tissus humains ont été produits par l’imprimante : du muscle cardiaque ; du tissu pulmonaire ou des vaisseaux sanguins.

Dans l’immédiat, la start-up se focalise sur la commercialisation de tests toxicologiques ou d’efficacité des molécules pour l’industrie pharmaceutique. Mais elle envisage aussi à plus long terme de produire des greffes compatibles à partir des cellules d’un patient.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : www.organovo.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Alors que les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le covid-19 doivent être accordées prochainement, les moyens[…]

15/12/2020 | SantéLogistique
Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Plus d'articles